Étude de cas : DeTrar, la feuille de route africaine des transports décarbonés

Penser glocal.

Pour mettre en œuvre l’Accord de Paris sur le changement climatique dans le secteur des transports, PPMC propose le développement d’une macro-feuille de route globale pour guider la transformation du secteur vers une économie «net-zéro émission.

Sous la direction de Michelin, l’Oreille Global Innovation Lab a été invitée à à œuvrer sur la déclinaison de la macro-feuille de route dans un contexte africain.


Le challenge: adapter la macro-feuille de route à un contexte africain

Les 8 composantes de la macro-feuille de route globale nécessitaient d’être adaptées ou reformulées pour mieux correspondre au contexte et aux spécificités des pays africains.

Cette feuille de route adaptée devrait permettre à chaque pays africain d’élaborer sa propre feuille de route nationale pour:

  • mettre en évidence ses spécificités locales,
  • habiliter son cadre national de transport développement.

La méthode : Recueillir des contributions locales précieuses

Pour adapter la macro feuille de route mondiale, PPMC devait comprendre les réalités des écosystèmes de transport en Afrique en réalisant un audit. Un dialogue avec des experts, des scientifiques et des start-ups a été mené, permettant d’identifier des points d’écart.

Ensuite, une recherche des divers acteurs africains du transport, a été lancée. Une vaste consultation a été menée pour obtenir des points de vue locaux sur la manière de surmonter les défis pour le secteur des transports en matière de changement climatique. PPMC a extrait des contributions précieuses à travers un sondage en ligne et un atelier thématique au Climate Chance Summit, à Agadir, en septembre 2017.

« De ces actions, des priorités et des leviers d’actions sont apparus pour aider à façonner des écosystèmes de transport africains durables. »

Leave Comment